Archives du mot-clef loi NOTRe

Voter n’est pas jouer !

élection régionale

Surtout quand les règles sont ignorées et la donne truquée…

Nous avons toujours indiqué que fédéralisme européen et le régionalisme étaient les deux ennemis de l’Etat-nation.

Cette élection « régionale » revêt une importance cruciale comparable à celle du référendum de 2005 sur le TCE.

Qui parmi les candidats a dénoncé les réformes mises en place depuis 2014, réformes qui organisent la fin de la République et le démantèlement de la France ?

Qui parmi les candidats a demandé l’abrogation de la loi NOTRe et MAPTAM ? Ne cherchez pas  aucuns, même parmi ceux qui se revendiquent souverainistes et patriotes…

Une élection qui bouleverse l’ordre administratif établi depuis deux siècles, sans véritable concertation des élus et encore moins des citoyens, n’aurait-elle pas mérité un référendum ? Lire la suite

Elections régionales de 2015, le grand dérèglement politique!

on l'a dans le cul

Les français ne savent pas pour quoi ils vont voter !

Et les partis ne vont pas leur expliquer car soit ils n’ont pas compris la portée de ces réformes territoriales et c’est grave, soit ils les ont comprises et les soutiennent…Dans tous les cas leurs participations cautionnent le démantèlement de la France à travers les euro régions. A peine 10% des français leur font confiance, mais ils tiendront les places et le pouvoir…on peut donc dire que les partis politiques ont volé la souveraineté de la Nation.

Comment les électeurs peuvent-ils se comporter?

Il y a ceux qui votent pour les partis du PIF (partis institutionnalisés de France) pour des raisons clientélistes, idéologiques droite/gauche, voire xénophobes et qui continueront à regarder le doigt…

Et puis il y a ceux qui de toute façon s’en fichent de la politique, le slogan « tous pourris » bien pratique pour ne faire aucun effort de compréhension et d’investissement; ils représentent en général 15% du corps électoral.

Et enfin il y a ceux qui sont encore guidés par une conscience politique, patriotes, démocrates et progressistes, mais qui rejettent le PIF :

-certains vont encore l’utiliser par défaut pour exprimer leur colère ou dépit en votant FN,

-d’autres s’abstiendront de manière active, d’autres voteront blanc!

Cette 3ème catégorie forme une large majorité de citoyens qui résistent, espèrent et regardent vers la lune… A tous ceux qui s’y reconnaitront, il est temps de mettre nos mains à la pâte pour faire lever ensemble tous ces ferments de résistance afin de changer d’ère Politique et « rebâtir la France » au service des français et de l’humanité.

Thierry Delbos