Archives du mot-clef Jean Luc Pujo

APPEL POUR QUE REVIENNENT LES JOURS HEUREUX !

Appel lancé par les Clubs « Penser la France » (CPF), le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP) et le Pôle de renaissance communiste en France (PRCF). Le 18 juin 2013.

 

Pour riposter à l’entreprise de liquidation des conquêtes sociales et de la France républicaine, en prenant appui sur les résistances sociales, civiques et patriotiques, pour une République sociale, souveraine et fraternelle, ensemble défendons et actualisons le programme du Conseil national de la Résistance !

Par la faute des gouvernements successifs qui, depuis plusieurs décennies, ont engagé la France dans la funeste « construction » européenne, notre pays vit une situation potentiellement mortelle à moyen, voire à court terme :

  • attaques incessantes contre la protection sociale (retraites, assurance-maladie, etc.), les salaires et les revenus du travail, asphyxie des services publics (école, hôpital, Poste, Équipement, SNCF, EDF, etc.), liquidation rampante du droit du travail et précarisation généralisée des travailleurs, destruction du « produire en France » au nom de la « concurrence libre et non faussée ouverte sur le monde » prescrite par les traités européens EN ALLEGEANCE AU LIBRE-ECHANGE malgré l’opposition croissante du peuple français (cf. la manière dont le Non français à la constitution européenne en 2005 a été contourné par l’UMP, le « centre » et le PS) ;
  • liquidation accélérée de l’indépendance nationale (politique, monétaire, budgétaire…), cette base inaliénable de la souveraineté du peuple, au nom de l’« Europe fédérale » et de l’« Union transatlantique » ; subordination croissante de la diplomatie et de l’armée françaises à la stratégie mondiale belliqueuse de Washington, notamment au Proche-Orient, et aux diktats financiers et institutionnels de Berlin ;
  • démantèlement de la République une, laïque, sociale et indivisible issue de la Révolution française et de la Libération par la mise en place insidieuse d’une « Europe des régions » et des « métropoles » qui porte en germes l’éclatement du territoire national, l’inégalité des citoyens devant la loi et la montée des revendications sécessionnistes ;
  • destruction des repères patriotiques et républicains les plus élémentaires, de la conscience historique du peuple français, et même de la langue française (« langue de la République » selon la Constitution), assiégée par le tout-anglais impérial. Parallèlement, poussée symétrique de la xénophobie d’État et de l’auto-phobie nationale que porte une large partie de nos prétendues « élites » fascinée par l’Oncle Sam.

Une politique décidée par les classes possédantes Lire la suite

Le Conseil national de la résistance 70 ans après : l’ancien et le moderne

Alors que le 27 mai approche, jour de la première réunion du Conseil national de la Résistance le 27 mai 1943, rue du Four à Paris, les Clubs « Penser la France » organisaient un « Café hyper-républicain » sur le thème: « Le Conseil National de la Résistance (CNR), 70 ans après : l’ancien et le moderne ».

Avec :

  • Léon Landini, résistant Francs-Tireurs et Partisans – Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI).
  • Georges Gastaud, secrétaire national du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF)
  • Jacques Nikonoff, porte-parole du Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP)
  • Débat animé par Jean-Luc Pujo, Clubs « Penser la France 

Les vidéos de cet évènement exceptionnel sont maintenant disponibles :


1-CNR-Jean-Luc Pujo – Introduction au Café… par M-PEP