Archives du mot-clef armes chimiques

Syrie, les preuves dé-classifiées: on s’autorise à penser dans les milieux autorisés…

Synthèse nationale de renseignement déclassifié

Programme chimique syrien

Cas d’emploi passés d’agents chimiques par le régime

Attaque chimique conduite par le régime le 21 août 2013

Ce document est constitué de renseignements dé-classifiés issus des sources propres françaises. Il repose également sur l’analyse technique approfondie des
sources ouvertes réalisée par nos services. Il reprend enfin certains éléments
complémentaires recueillis dans le cadre de coopérations avec nos principaux
partenaires.
La Syrie détient l’un des plus importants stocks opérationnels au monde d’armes
chimiques, dans le cadre d’un programme ancien et diversifié qui fait depuis
longtemps l’objet d’une surveillance des services français et de nos principaux
partenaires. Ce programme est l’une des principales menaces en termes de
prolifération d’armes de destruction massive, dont la réduction est un objectif
majeur de notre défense, réaffirmé dans le récent Livre blanc sur la défense et la
sécurité nationale.
Dans les combats engagés contre l’opposition au régime du Président Assad,
Damas a déjà employé de telles armes, notamment du sarin, dans des attaques
limitées contre sa propre population, en particulier au mois d’avril 2013.
L’analyse des renseignements dont nous disposons aujourd’hui conduit à
estimer que, le 21 août 2013, le régime syrien a lancé une attaque sur certains
quartiers de la banlieue de Damas tenus par les unités de l’opposition, associant
moyens conventionnels et usage massif d’agents chimiques.

1. – Le programme chimique syrien Lire la suite

Le prétexte d’armes chimiques: prélude à une intervention militaire en Syrie?

 Le prétexte d’armes chimiques: prélude à une intervention militaire en Syrie?

La parole à Bassam Tahan, professeur de géopolitique et Pierre Dortiguier philosophe.

bassam tahan dortigiuer

« Les Américains jouent avec le feu, ils croient agrandir leur influence mais au contraire ils la minent! »