Nouvelle énergie, nouvelle monnaie

Conférence organisée par l’association Espoir Economique le 27 mars 2013 à Clermont Ferrand

Philippe Murer du Forum Démocratique a développé dans une première partie la situation énergétique par type, chiffres et coûts : Energies Fossiles, Nucléaire, ENR.

La transition énergétique vers le solaire qui représente une énergie disponible 5000 fois la consommation actuelle et l’hydrogène via la PAC (Pile à combustible) pour les transports, est nécessaire et possible sous 20 ans, à condition de financer des investissements comparables à ceux du début des années 60 pour le nucléaire mais en période d’austérité généralisée la volonté politique est absente empêtrée dans les crisse de la dette et de l’euro

lire l’intégralité ici

 

D’où la transition avec la « monnaie nouvelle » qui ne sera ni plus ni moins qu’un retour à des monnaies nationales selon Jacques Nikonoff du M’PEP. En effet l’euro est appelé à disparaître souffrant de quatre erreurs de conception: pas de zone monétaire optimale, une BCE qui ne peut prêter aux états, des états qui ne peuvent s’entraider , une croyance puérile en l’efficience des marchés. Le fédéralisme prôné pour faire face à la crise est impossible  car il n’y a as de projet politique commun (d’ailleurs y-en-a-t-il un en France?).

 

121 réflexions au sujet de « Nouvelle énergie, nouvelle monnaie »

Laisser un commentaire