Conférence de Jean Frédéric POISSON: L’Islam à la conquête de l’Occident

Invité à Clermont-Ferrand ce 12 septembre 2019 par l’association « Valeurs de France », Jean-Frédéric Poisson y a tenu une conférence-débat sur son dernier livre, l’Islam à la conquête de l’Occident.

Celui qui est l’un des rares parlementaires de la précédente législature à avoir eu le courage d’aborder la situation au Moyen Orient, et notamment en Syrie, l’a fait sans se soumettre au prisme des médias. Ce sont les rencontres politiques, religieuses, associatives, faites au cours de ses voyages autour de la Méditerranée, qui lui ont permis d’acquérir une connaissance éclairée de cette région du monde.

Auteur d’un premier ouvrage intitulé Notre sang vaut moins cher que leur pétrole, publié en 2016, il est corédacteur, la même année, d’un rapport parlementaire sur les moyens et le financement de Daech. C’est lors de ce travail d’enquête qu’il découvre l’existence d’un document émanant de l’ISESCO, organe de l’OCI (Organisation de Coopération Islamique, regroupant 57 états, véritable ONU des pays islamiques). Intitulé  « Stratégie de l’action culturelle islamique à l’extérieur du monde islamique », ce document officiel, datant de 2000, est ignoré du  grand public, et pour cause : il n’est jamais commenté ni même évoqué par le monde politique ou médiatique. Or il ne fait rien moins que décliner la stratégie nécessaire « pour installer, à la place de la société occidentale déclinante, une société de substitution, l’Islam, seule susceptible de rendre les hommes heureux ».

Sans se livrer à des élucubrations, le nouvel ouvrage de Jean-Frédéric Poisson fait l’exégèse du document de l’ISESCO, et dévoile comment les actions déployées, du financement des mosquées à  l’apprentissage de l’arabe, n’ont qu’un seul but : renforcer le communautarisme musulman en Occident et plus particulièrement en France. 

Indéniablement nous pouvons constater que cette stratégie a des résultats : c’est quotidiennement que les revendications communautaristes envahissent l’espace public. Alors que la France traverse une crise identitaire et culturelle sans précédent, et que selon les propres mots d’un ancien Président de la République « est en train de se produire la partition », ce livre est salutaire, pour bien comprendre ce qui est en jeu, pour ne plus « regarder le doigt du sage quand celui-ci montre la lune » !