Archives mensuelles : septembre 2015

Les « migrants » ou la version du « chaos constructif » en Europe ?

L’exode des « migrants » qui traversent massivement la Méditerranée ne peut nous laisser insensibles sur les drames humains réels qu’il provoque.

Mais l’empathie envers les victimes ne doit pas nous faire perdre raison et nous détourner sur les causes, les moyens et les conséquences de ce phénomène.

Les causes et les coupables sont clairement identifiés : le chaos semé au Moyen Orient selon un plan bien orchestré par les atlanto-golfo-sionistes, avec la France en première ligne, par la destruction de  la Libye, le soutien aux djihadistes de toutes obédiences contre le régime syrien, a plongé une partie des populations autochtones dans la terreur, la souffrance et la misère.

Ce sont déjà  plus de 300 000 migrants qui ont gagné la France depuis 2014 ! On ne peut s’interroger sur l’ampleur des moyens nécessaires en navires, équipages pour organiser cette migration de masse et de leur point de d’appareillage (forcément des ports en eau profondes) qui n’est pas sans rappeler les opérations de débarquement de la seconde guerre mondiale…

Quant aux conséquences dans les pays d’accueil en Europe on les connaît d’avance : certitude d’un accroissement de la  misère sociale et de la xénophobie, et en filigrane la création d’une « cinquième colonne » terroriste destinée  développer le « djihad » en Europe.

L’exploitation médiatique de la photo du corps d’un petit enfant syrien noyé ressemble à celles que nous avons connues depuis le milieu des années 80  pour préparer les opinions à une intervention « humanitaire ».

Rappelons-nous, septembre 2013 après une attaque chimique imputée à l’armée de la République Arabe Syrienne, Hollande en bon caniche de l’oncle Sam était prêt à bombarder Damas…en août de cette année Hollande réitère que Bachar al Assad devrait être neutralisé car bien évidemment l’exode des populations ne serait que la faute du tyran…la prochaine séquence verra les « migrants » supplier  Hollande d’intervenir…

La manipulation abjecte de la photo de cet enfant sans vie ne fait pas oublier à ceux qui suivent les « printemps arabes » tous ces enfants syriens, libyens qui ont été  déchiquetés et massacrés lors d’attentats barbares perpétrés par les « gentils rebelles » .

La lucidité nous commande de dénoncer ce phénomène qui est une manipulation pour nous imposer, dans un premier temps, une intervention militaire en Syrie. La responsabilité nous oblige de ne surtout pas l’encourager !

Mettre fin à cette situation serait assez simple, il suffirait d’empêcher les navires de prendre la mer ?

L’absence de telles mesures de contention, les quotas « moraux » imposés par l’UE démontrent que, n’ayant plus d’avenir, l’UE joue la carte du « chaos constructif » en Europe pour maintenir sa dictature sur les peuples européens.

Thierry Delbos