Archives pour la catégorie islamisme

Lettre ouverte aux élus de la République sur « la modernisation de l’élection présidentielle »

loi 3201

Mesdames, Messieurs les élus,

Nous attirons votre attention sur le fait que pendant que la « constitutionnalisation de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité » occupe le devant de la scène médiatique, cheminent discrètement deux propositions de loi (organique et ordinaire) déposées le 5 novembre 2015 à l’Assemblée nationale et portées par Mrs Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas, visant la « modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle ».

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion3201.asp

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion3214.asp

Le gouvernement a engagé la « procédure accélérée » le 9 novembre 2015 et les propositions de loi ont été adoptées par l’Assemblée nationale le 16 décembre 2015. Pourquoi tant de précipitation ?

Les nouvelles dispositions proposées de transmission et publicité des présentations, traitement médiatique des candidats selon la règle de l’équité pendant les trois semaines précédant le début officiel de la campagne, précariseront encore plus les candidatures de « candidats émergents ».

En fait de modernisation, il s’agit d’une nouvelle restriction du champ démocratique qui favorisera les candidats des partis traditionnels bien installés et empêchera l’expression politique novatrice, alternative portée par ces candidats émergents.

C’est conforter le régime des partis, contraire à l’esprit de la 5ème République, contraire à l’esprit de l’élection présidentielle qui depuis 1965 était celui du « de la rencontre d’un Homme et d’un Peuple ».

Le système de parrainage actuel limite déjà la possibilité de se présenter car  la « soft  pression »  subit par les élus, dont  les maires sont en première ligne, est déjà un frein pour le recueil des signatures. Mais avec les nouvelles règles proposées la pression devient beaucoup plus « hard »…

En attendant de repenser ce système de présentation de candidat de manière plus démocratique, il est urgent de de faire barrage à cette loi !

A cet effet, nous portons à votre connaissance les pétitions suivantes, signe d’une mobilisation citoyenne en marche, qui permettent d’informer les citoyens et faire pression sur les parlementaires.

http://www.holdup-presidentielle.fr/form/form_petition2.php

http://www.rafiksmati.fr/actualite/1427-petition-presidentielle2017.html

Les « migrants » ou la version du « chaos constructif » en Europe ?

L’exode des « migrants » qui traversent massivement la Méditerranée ne peut nous laisser insensibles sur les drames humains réels qu’il provoque.

Mais l’empathie envers les victimes ne doit pas nous faire perdre raison et nous détourner sur les causes, les moyens et les conséquences de ce phénomène.

Les causes et les coupables sont clairement identifiés : le chaos semé au Moyen Orient selon un plan bien orchestré par les atlanto-golfo-sionistes, avec la France en première ligne, par la destruction de  la Libye, le soutien aux djihadistes de toutes obédiences contre le régime syrien, a plongé une partie des populations autochtones dans la terreur, la souffrance et la misère.

Ce sont déjà  plus de 300 000 migrants qui ont gagné la France depuis 2014 ! On ne peut s’interroger sur l’ampleur des moyens nécessaires en navires, équipages pour organiser cette migration de masse et de leur point de d’appareillage (forcément des ports en eau profondes) qui n’est pas sans rappeler les opérations de débarquement de la seconde guerre mondiale…

Quant aux conséquences dans les pays d’accueil en Europe on les connaît d’avance : certitude d’un accroissement de la  misère sociale et de la xénophobie, et en filigrane la création d’une « cinquième colonne » terroriste destinée  développer le « djihad » en Europe.

L’exploitation médiatique de la photo du corps d’un petit enfant syrien noyé ressemble à celles que nous avons connues depuis le milieu des années 80  pour préparer les opinions à une intervention « humanitaire ».

Rappelons-nous, septembre 2013 après une attaque chimique imputée à l’armée de la République Arabe Syrienne, Hollande en bon caniche de l’oncle Sam était prêt à bombarder Damas…en août de cette année Hollande réitère que Bachar al Assad devrait être neutralisé car bien évidemment l’exode des populations ne serait que la faute du tyran…la prochaine séquence verra les « migrants » supplier  Hollande d’intervenir…

La manipulation abjecte de la photo de cet enfant sans vie ne fait pas oublier à ceux qui suivent les « printemps arabes » tous ces enfants syriens, libyens qui ont été  déchiquetés et massacrés lors d’attentats barbares perpétrés par les « gentils rebelles » .

La lucidité nous commande de dénoncer ce phénomène qui est une manipulation pour nous imposer, dans un premier temps, une intervention militaire en Syrie. La responsabilité nous oblige de ne surtout pas l’encourager !

Mettre fin à cette situation serait assez simple, il suffirait d’empêcher les navires de prendre la mer ?

L’absence de telles mesures de contention, les quotas « moraux » imposés par l’UE démontrent que, n’ayant plus d’avenir, l’UE joue la carte du « chaos constructif » en Europe pour maintenir sa dictature sur les peuples européens.

Thierry Delbos

Jihad made in USA

par Michel Collon: http://www.michelcollon.info/

Vous avez un doute ? Il existe une deuxième version : « Les Etats-Unis nous protègent contre les armes de destruction massive ». Vraiment ? Tout en étant le pays qui les a le plus utilisées ? Nucléaires à Hiroshima, napalm en Corée, au Cambodge et au Vietnam, armes biologiques contre Cuba, uranium appauvri, mines antipersonnel et bombes à fragmentation un peu partout. Sans parler des deux cents têtes nucléaires confiées à Israël.

Toujours pas satisfait ? Troisième variante : « Les Etats-Unis combattent le terrorisme ». Vraiment ? En armant Ben Laden contre l’Afghanistan, puis une section d’Al-Qaida contre la Libye et enfin An Nosra et Daesh contre la Syrie ? En organisant des attentats à la bombe dans des avions et des hôtels cubains, puis en protégeant les auteurs de ces actes, bien à l’abri en Floride, et enfin en emprisonnant à vie les « Cinq de Miami », agents du contre-espionnage cubain chargés d’empêcher de nouveaux attentats ? Juste quelques exemples parmi bien des exploits de la CIA si « démocratique ».

Ou bien alors on nous fait comprendre que c’est « beaucoup trop compliqué pour vous ». Vous, le public, vous n’êtes pas capable de vous y retrouver dans ces intrigues et ce chaos irakien, libyen, syrien, et cetera. Laissez donc ça aux « experts ». Lire la suite

Tout le monde il est gentil, tout le monde il est Charlie

alain de benoist

par Alain de Benoist 

Près de quatre millions de personnes qui défilent, après les attentats, pour un journal qui vendait péniblement à 30.000 exemplaires, c’est en soi un évènement: Grand moment de communion nationale ou psychose collective ?

Les manifestations auraient eu du sens si elles s’étaient bornées à exprimer de façon solennelle le refus du terrorisme par le peuple français. Organisées par le gouvernement et les partis politiques, elles se sont transformées en une immense vague d’identification victimaire symbolisée par le slogan « Je suis Charlie », promu de manière orwellienne nouveau mot d’ordre « républicain ». Dès lors, il ne s’agissait plus tant de condamner des attentats et des assassinats que de s’identifier aux « valeurs » de Charlie Hebdo, c’est-à-dire à la culture du blasphème et de la dérision.

Durant la manifestation et les jours qui ont suivi, dans une France plongée en état d’apesanteur et noyée dans la moraline, on aura tout vu. Les cloches de Notre-Dame de Paris sonnant le glas pour les bouffeurs de curé. L’« union nationale » sans le Front national. La « liberté d’expression » réduite au droit au blasphème et s’arrêtant à Dieudonné. Celle des caricaturistes dépendant de la personne visée (Mahomet en train de sodomiser un porc : tellement drôle ! Christiane Taubira en guenon : intolérable !). Des bataillons de chefs d’État (deux fois le G20 !) chantant les louanges d’un titre dont ils n’avaient jamais entendu parler huit jours plus tôt. Des millions de zombies se ruant dans les kiosques pour acheter, tel le dernier smartphone, un journal qu’ils n’avaient jamais eu la curiosité d’ouvrir depuis vingt ans. Le badge « Je suis Charlie » succédant au ruban pour le SIDA et à la petite main de « Touche pas à mon pote ». Spectacle surréaliste ! Tout le monde il est gentil, tout le monde il estCharlie, dans le grand hospice occidental transformé en bisounurserie. Les rédacteurs de Charlie Hebdo, qui se voulaient tout sauf « consensuels », auraient été les premiers stupéfaits de se voir ainsi canonisés. Quant aux djihadistes, ils ont dû bien rigoler : un défilé des moutons n’a jamais impressionné les loups. Lire la suite

Le piège de l’Union Nationale, pourquoi je ne manifesterai pas ce 11 janvier 2015…

Au nom d’un « 11 septembre français » que cache le massacre de Charlie Hebdo et le grand rassemblement de Hollande? Il n’est pas trop tard pour sortir la France du piège de décomposition!

 Résultat de recherche d'images pour "Arnaud-Aaron Upinsky"

Par Arnaud-Aaron Upinsky, Président de l’Union Nationale des Ecrivains de France

Et si une fois de plus, on ne prenait les Français QUE pour des c…()1 en leur jouant la comédie de la Liberté pour les empêcher de rompre leurs chaînes ? Submerger l’Opinion par l’émotion pour faire taire toute raison, toute intelligence, toute liberté d’expression publique, est le b, a, ba de la manipulation psychologique. Dès l’annonce du massacre de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, c’est bien à un tel lavage de cerveau médiatique en règle que les Français ont été soumis pour leur imposer la mystification d’un prétendu « 11 septembre français (2)» et leur cacher la véritable grille de lecture stratégique globale qui leur permettrait de comprendre l’incroyable mise en scène planétaire accordé à deux criminels démesurément glorifiés par F. Hollande et mis au rang de surhommes méritant l’emphase ridicule de l’ancien président Sarkozy ; « La guerre a été déclaré à la France, à ses institutions, à la République [ …] par des barbares. » Rien que ça….

Qui croirait sérieusement que c’est « la guerre » que ces deux exécutants ont déclarés à la France ? Et c’est un autre mystification de prétendre que leur cible était la « liberté d’expression » alors que c’était la vengeance de l’outrage au Prophète, acte symbolique s’inscrivant dans le ligne des combats visant à imposer les symboles islamiques et la visibilité de l’Islam dans le paysage (le voile, l’alimentation Halal, la multiplication des mosquées, etc. ), en l’espèce, la Charia par son application spectaculaire à Charlie Hebdo. En prétendant que Charlie Hebdo était le symbole de la liberté d’expression, de la France et de ses valeurs, le Gouvernement a donc commis un Mensonge d’Etat de plus. Il a outragé la France et l’idéal de l’Ecrivain, car Charlie Hebdo n’a jamais représenté la liberté d’expression de la France mais bien au contraire la destruction de ses valeurs d’excellence comme l’ont amplement montré l’obscénité, la bêtise et la lâcheté des « caricatures » diffusées en boucle par les média le 8 janvier 2015, à la gloire de l’infamie. Lire la suite

Si je suis Charlie, je suis aussi Libyen, Syrien, Irakien …

En ce début d’année nos pensées se tournent vers les familles des victimes de l’attentat de ce 7 janvier à Paris.

Si beaucoup de français découvrent avec effroi la réalité du terrorisme islamique sur notre sol  les populations  libyenne, syrienne, et irakienne le vivent au quotidien depuis des années sans que cela n’émeuve grand monde…

Depuis la réintégration de la France dans l’OTAN en 2007 nous n’avons plus de politique étrangère équilibrée et indépendante, nos gouvernements se sont docilement alignés sur la politique atlantiste.

Nous avons créé, favorisé et valorisé ce terrorisme, en détruisant la Libye et en l’utilisant contre le régime syrien. Même si ces fanatiques sont à l’origine une création américano-qatari- saoudienne, ils deviennent incontrôlables et leur djihad ne se limite pas au Moyen-Orient !

L’appel à « l’Union Nationale » est un piège pour tenter de faire oublier la responsabilité écrasante que portent nos dirigeants politiques de droite et de gauche dans cette situation tragique.

Il me semble préférable de lancer un appel sous forme de vœu pour que 2015 sonne le réveil des consciences politiques et de la lucidité! Car nous aurons besoin de sang-froid afin de ne pas sombrer dans l’amalgame qui nous conduirait au choc des civilisations.

Thierry Delbos